2014 - en cours.


Les projets Composition et Décomposition font partie de mon approche photographique initiale mais également actuelle. J’ai commencé la photographie en étant particulièrement intéressé par l’architecture urbaine et les structures géométriques qui s’en dégagent. J’ai également souvent privilégié les friches urbaines, les lieux abandonnés et les toits de la ville. Je continue aujourd’hui tout en m’intéressant de plus en plus à la photographie dans un format documentaire.


Le projet Composition est constitué de perspectives, de jeux de lignes et de lumières. Ce qui m’intéresse est de rendre dynamique le point de vue que je prends lorsque je photographie, d’explorer le quotidien et de me concentrer sur une recherche d’abstraction et de contrastes des structures, sur les jeux entre les couleurs et les formes géométriques.


Pour le second projet Décomposition, je m’intéresse plus particulièrement au passage du temps. Ce qui retient mon attention dans ces lieux est leur désaffection. Des espaces « sans qualité », difficiles désormais à qualifier. Ces lieux sont entre deux statuts : des espaces abandonnés avant d’être vendus et démolis en vue de la construction d’un autre complexe ou bien encore des interstices de fonctionnement, des zones qui s’arrêtent de fonctionner, avant de redémarrer.


Les photographies ont été prises principalement en France mais également en Belgique et en Italie.

Using Format